ABB construira la première sous-station hybride au Maroc

Juillet 7, 2017 - ABB fournira une sous-station hybride pour un parc éolien nécessitant un investissement de 16 millions de dollars, cette dernière aidera le pays à réduire son empreinte carbone.



Les prévisions établies par le royaume marocain indiquent que la demande énergétique du pays va augmenter constamment au cours des années qui viennent. Le pays dispose d’abondantes ressources en énergies renouvelables – à savoir l’énergie solaire, éolienne, et hydraulique – et s’est fixé un objectif de porter la part des énergies renouvelables à 52% à l’horizon 2030, tout en réduisant sa dépendance à l’égard des combustibles fossiles importés. Le gouvernement se focalise actuellement sur le développement de l’infrastructure électrique afin d’intégrer les énergies renouvelables, avec des objectifs de production de plus d’électricité grâce au vent et à d’autres sources d’énergies renouvelables.

ABB travaille avec la société EEM (Energie Eolienne du Maroc), un des leaders nationaux dans le secteur énergétique, pour construire une nouvelle sous-station hybride au sud du Maroc, qui contribuera au raccordement du réseau électrique national. Une première de son genre au Maroc, une sous-station hybride conçue pour résister aux intempéries du désert et aux conditions atmosphériques maritimes. Le nouveau parc éolien de Nareva a reçu le label COP22, lors de la 22ème édition de la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques qui s’est tenue à Marrakech en fin 2016.

La sous-station hybride aura une capacité de 225/33 Kilovolts (Kv) et sera flexible et évolutive, avec une possibilité d’extension jusqu’au 400kV ou d’augmentation de la puissance du parc éolien jusqu’à 300MW. Nareva est impliquée dans le développement de plusieurs parcs éoliens à travers le Maroc.

La société cherchait un support fort de son fournisseur potentiel. L’équipe ABB de l’Espagne, du Maroc, de l’Italie, de la Turquie, de la Suisse et de la Suède ont collaboré ensemble pour organiser des séminaires techniques, et fournir diverses analyses sur les coûts du cycle de vie.
La sous-station hybride comprendra les dernières technologies d’ABB à savoir PASS, la Cellule MT ZS2, les transformateurs de puissance de 150MW, les transformateurs de mesure, les parafoudres, le système d’automatisation de poste, ainsi que les produits de protection et de contrôle.
La nouvelle sous-station améliorera la présence d’ABB en Afrique et contribuera à la réalisation de l’objectif d’ABB Power Grids qui est de fournir un réseau plus fort, plus intelligent et plus vert pour ses clients.

    •   Cancel
      • Twitter
      • Facebook
      • LinkedIn
      • Weibo
      • Print
      • Email
    •   Cancel
    seitp202 078c162cbd975592c125815a003b7afd