ABB enregistre une croissance au quatrième trimestre

2017-02-08 - Nets progrès du programme de transformation en 2016

Principaux faits marquants du quatrième trimestre

• Hausse des commandes de 3%1 à la faveur de l’octroi de commandes majeures
• Hausse des commandes de 9 % aux États-Unis et en Chine
• Chiffre d’affaires en hausse de 1 %
• Forte hausse des commandes (+15 %) et du chiffre d’affaires (+4 %) dans la division Power Grids ; marge EBITA d’exploitation2 en hausse de 10,4 %
• Marge EBITA d’exploitation de 11,7 % impactée par la défaillance d'un grand distributeur en Turquie et des pertes de change en Égypte
• Résultat net de 489 millions de dollars US contre 204 millions de dollars US au quatrième trimestre 2015

Principaux faits marquants de l’exercice 2016
• Marge EBITA d'exploitation en hausse de 50 bps à 12,4 %
• Bénéfice d’exploitation par action2 en hausse de 4 %
• Commandes et chiffres d’affaires en recul de 5 % et 1 % respectivement
• Lancement réussi d’ABB AbilityTM – intégration et expansion de l’offre numérique
• Rendement du capital investi en cash en hausse de 70 bps à 14,1 % ; cash flow disponible en hausse de 5 %
• Poursuite de la progression des programmes de réduction des coûts et de fonds de roulement
• Proposition d’une 8ème hausse consécutive des dividendes à 0,76 CHF par action

« Nous avons enregistré une croissance au quatrième trimestre, à la faveur de solides performances de la division Power Grids, sur un marché toujours difficile, a déclaré Ulrich Spiesshofer, CEO d’ABB. Nos clients manifestent un réel enthousiasme vis-à-vis d’ABB Ability, notre offre totalement intégrée témoignant de notre statut de champion du numérique. Avec les commandes résultantes déjà reçues et le vif intérêt manifesté par les clients, nous avons engagé une dynamique de croissance alors même que nous mettons en place la phase 3 de notre stratégie Next Level, a-t-il ajouté. La dynamique d’amélioration des performances sous-jacente s’est poursuivie et a surpassé les chiffres annoncés si l’on tient compte des événements exceptionnels auxquels nous avons dû faire face ce trimestre. »


« En 2016, nous avons accompli de nets progrès dans la transformation de notre entreprise et fait d’ABB une société leader des technologies numériques plus rationalisée et toujours plus axée sur ses clients, a expliqué Spiesshofer. Nous avons amélioré nos marges en continuant à donner la priorité à la productivité et aux coûts. Notre programme de fonds de roulement, notre important flux de liquidités et notre allocation du capital raisonnée reflètent notre nouvelle « culture du cash ». Nous tenons nos engagements en garantissant des retours attractifs aux actionnaires. »


Chiffres clés

(en millions USD, sauf mention contraire)T4 2016T4 2015USDBase comparable1Exercice 2016Exercice 2015USDBase comparable1
Commandes8 2778 2620 %+3 %33 37936 429-8 %-5 %
Chiffre d’affaires8 9939 242-3 %+1 %33 82835 481-5 %-1 %
EBITA d’exploitation11 0571 101-4 %3
-2 %
4 1914 2090 %3
+2 %
en % du chiffre d’affaires d’exploitation11,7 %11,9 %
    -0,2 pt
12,4 %11,9 %
    +0,5 pt
Résultat net489204
    +140 %
1 9631 933
    +2 %
Bénéfice de base par action (USD)0,230,09+147 %40,910,874
    +5 %
Bénéfice d'exploitation par action2 ($)0,330,354
-5 %
4
-3 %
1,291,264
+3 %
4
+4 %
Cash flow d’exploitation1 5191 994
    -24 %
3 9343 818
    +3 %
Cash flow disponible3 1563 019
    +5 %
Rendement du capital investi en cash flow (CROI)14,1 %13,4 %
    +0,7pt

Perspectives à court terme
Les développements macroéconomiques et géopolitiques semblent annoncer un contexte contrasté et une incertitude croissante. Certains signes macroéconomiques aux Etats-Unis restent positifs tandis que la croissance en Chine devrait se poursuivre. Le marché mondial continue de ressentir les effets de la croissance en demi-teinte et des incertitudes économiques de plus en plus prégnantes en Europe (suite au Brexit notamment), ainsi que des tensions géopolitiques dans différentes régions du monde. Les prix du pétrole et les effets de change devraient continuer d'influer sur les résultats du Groupe. Au vu de ces perspectives et du processus de transformation d’ABB, 2017 devrait être une année charnière.


Résultats du Groupe au 4ème trimestre 2016

Commandes
Les commandes ont progressé de 3 % (sont restées stables en dollars US) par rapport au quatrième trimestre de l’année passée, grâce principalement à l’octroi de contrats majeurs. Les commandes majeures (supérieures ou égales à 15 millions de dollars US) ont enregistré une hausse de 35 % (24 % en dollars US), à la faveur d'une progression dans les divisions Power Grids et Discrete Automation and Motion. Les commandes majeures ont atteint 17 % des commandes totales, contre 14 % à la même période l’année passée. Parmi ces commandes majeures, figurent une commande de 640 millions de dollars US portant sur des systèmes de courant continu à très haute tension (UHVDC) pour le projet Raigarh-Pugalur en Inde et une commande de 100 millions de dollars US pour la modernisation de la station de conversion Sylmar de la ligne de transport de courant continu à haute tension Pacific Intertie aux États-Unis. Les commandes de base (inférieures à 15 millions de dollars US) ont reculé de 1 % (4 % en dollars US) ; elles ont progressé dans la division Discrete Automation and Motion, sont restées stables dans la division Process Automation et ont régressé dans les deux autres divisions. Dans le secteur des services et des logiciels, les commandes ont progressé de 4 % (2 % en dollars US) par rapport au quatrième trimestre de 2015, représentant 20 % des commandes totales, soit un peu plus qu’à la même période de l’année passée.
Le carnet de commandes à la fin décembre 2016 atteignait 23 milliards de dollars US, accusant ainsi une baisse de 1 % (5 % en dollars US) par rapport à la fin de 2015. Au quatrième trimestre, le ratio de prises de commandes2 s’est établi à 0,92 contre 0,89 au même trimestre de l'année dernière.

Vue d'ensemble des marchés
Tendance de la demande dans les trois régions d’ABB :
  • La demande en Europe est restée faible principalement en raison d’une croissance globale modérée et de la planification des dépenses majeures d’investissement. Les commandes totales ont diminué de 8 % (12 % en dollars US), tandis que les commandes de base sont restées stables (recul de 3 % en dollars US). En termes de commandes de base, la demande a été positive en Espagne, en Norvège et au Royaume-Uni mais faible en Turquie, en France et aux Pays-Bas.
  • La région Amériques est restée stable, principalement à la faveur d'une plus forte dynamique dans les secteurs du transport et de la distribution d’énergie. Les commandes totales sont restées stables ce trimestre, les commandes majeures compensant le recul de 3 % des commandes de base. Les commandes totales aux États-Unis ont progressé de 9 % (9 % en dollars US). Les commandes de base ont été positives aux États-Unis et au Mexique mais ont reculé au Canada et au Brésil.
  • La demande dans la région Asie, Moyen-Orient et Afrique (AMEA) a été soutenue car l’Inde a continué d’investir dans des solutions de transport d’énergie fiables et efficaces, et la Chine a augmenté ses investissements dans l’automatisation industrielle. Les commandes totales pour la région ont progressé de 17 % (13 % en dollars US), à la faveur d’une augmentation soutenue des commandes en Inde et en Chine. Les commandes de base ont reculé de 2 % (5 % en dollars US), l’augmentation soutenue des commandes en Inde, en hausse de 14 % (12 % en dollars US), et en Chine, en hausse de 11 % (5 % en dollars US), n’ayant pas permis de compenser le recul en Arabie saoudite et dans d’autres parties de l’Asie du Sud-Est.

Tendance de la demande dans les trois principaux secteurs de clientèle d’ABB :
  • Les utilités ont poursuivi leurs activités d’investissement afin de moderniser les infrastructures électriques vieillissantes et d'intégrer les énergies renouvelables dans le réseau.
  • Dans le secteur industriel, les investissements dans les solutions robotiques et les industries légères telles que l’automobile et l’agroalimentaire sont restés positifs, tandis que la demande des industries de process, en particulier dans les secteurs minier, pétrolier et gazier, s’est maintenue à un faible niveau.
  • La demande des secteurs du transport et des infrastructures a été mitigée. La demande en faveur de solutions d’automatisation des bâtiments et de solutions rehaussant l’efficacité énergétique du transport ferroviaire est restée forte tandis que le secteur marin a accusé un net recul en raison de la faiblesse des secteurs pétrolier et gazier, à l’exception des navires de croisière.

Chiffre d’affaires
Le chiffre d’affaires a augmenté de 1 % (reculé de 3 % en dollars US) au quatrième trimestre, enregistrant la plus forte progression dans les divisions Electrification Products et Power Grids. Le chiffre d'affaires total des services et des logiciels a progressé de 2 % (est resté stable en dollars US), représentant 18,5 % du chiffre d'affaires total, contre 18 % il y a un an.

EBITA d’exploitation
L’EBITA d'exploitation s’est établi à 1,057 milliard de dollars US, en recul de 2 % en devises constantes (4 % en dollars US). La marge EBITA d’exploitation s’est établie à 11,7 %, soit 20 points de base de moins qu’au même trimestre l’année passée. L’impact positif des économies nettes et du volume a été contrebalancé par le business mix et la hausse des charges liées aux créances douteuses suite à la défaillance d'un grand distributeur en Turquie et des pertes de change d’exploitation résultant de la dévaluation en Égypte. Les charges liées aux créances douteuses et les pertes de change d’exploitation se sont établies à 30 millions de dollars US et ont impacté l’EBITA d’exploitation d’environ 30 points de base. Si l'on exclut ces charges, la marge EBITA d’exploitation aurait progressé. La forte amélioration des marges dans les divisions Process Automation et Power Grids n’a pas totalement contrebalancé ces événements ponctuels négatifs dans les autres divisions.

ABB a modifié sa définition de l’EBITA d’exploitation afin d’exclure les charges hors exploitation relatives aux régimes de retraite et l’impact des évolutions des estimations pré-acquisition. Les résultats des précédentes périodes ont été ajustés pour bénéficier de données à périmètre comparable.

Résultat net, bénéfice de base et bénéfice d'exploitation par action
Le résultat net a progressé pour atteindre 489 millions de dollars US et le bénéfice de base par action s’est établi à 0,23 dollar US contre 0,09 dollar US au quatrième trimestre 2015. Les charges de restructuration et les coûts associés ont considérablement fléchi par rapport au même trimestre de 2015.
Ce trimestre, le résultat net a bénéficié de l’impact positif de la réévaluation des provisions pour charges de restructuration et coûts associés relatives au programme WCP, réduites de 114 millions de dollars US avant impôts. Cet ajustement résulte d’une érosion et de taux de redéploiement interne nettement supérieurs aux prévisions initiales.

Le résultat net a également été impacté par des charges hors exploitation relatives aux régimes de retraite de 38 millions de dollars US avant impôts, résultant principalement du passage en Norvège d'un régime de retraite à prestations déterminées à un régime à cotisations déterminées, ainsi que d'une hausse de 92 millions de dollars US avant impôts pour les coûts de garantie estimés dans l’activité solaire pour des produits conçus et vendus par Power-One avant son acquisition en 2013. Pendant les longues périodes de garantie des onduleurs solaires conçus et vendus par Power-One avant son acquisition en 2013, les coûts de garantie ont dépassé les montants initialement estimés.

Le bénéfice d'exploitation par action s’est établi à 0,33 dollar US contre 0,35 dollar US pour le même trimestre de 2015, soit une baisse de 3 % en devises constantes.

Cash flow d’exploitation
Le cash flow d’exploitation s’est établi à 1,519 milliard de dollars US, en recul de 24 % par rapport à la même période de l’année passée, témoignant de l’accent mis par ABB sur une génération trimestrielle de liquidités plus stable sur tout l’exercice.

Performances par division au 4ème trimestre

USDBase comparable1Chiffre d’affairesUSDBase comparable1d'exploitation %ÉVOLUTION
Electrification Products2 157-8 %-5 %2 4620 %+3 %15,5 %-0,9 pt
Discrete Automation & Motion2 013+1 %+4 %2 211-3 %-1 %11,7 %-1,0 pt
Process Automation1 520-15 %-14 %1 737-10 %-8 %13,4 %+1,3 pt
Power Grids2 879+10 %+15 %3 042-2 %+4 %10,4 %+0,9 pt
Corporate et autres
(élimination inter-divisions)
-292-459
Groupe ABB8 2770 %+3 %8 993-3 %+1 %11,7 %-0,2 pt


Electrification Products
Les commandes totales reflètent une baisse des commandes majeures dans l’activité systèmes par rapport à la même période de l’année passée. Le développement positif des commandes en Chine et en Inde n’a pas pu contrebalancer le recul aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni. Le chiffre d’affaires a progressé de 3 % ce trimestre, reflétant principalement l’exécution du carnet de commandes de l’activité systèmes et la hausse de la demande en faveur des produits pour le bâtiment. La marge EBITA d’exploitation a été impactée par la défaillance d'un distributeur turc et les pertes de change d’exploitation en Égypte, aboutissant à un recul de 90 points de base, à 15,5 %. Si l'on exclut ces charges, la marge EBIT d’exploitation aurait été stable ce trimestre malgré un mix défavorable. Le 1er janvier 2017, la Division Electrification Products a intégré les activités bornes de recharge pour véhicules électriques, solaire et qualité de l’énergie appartenant précédemment à la division Discrete Automation and Motion, ce qui aura dans un premier temps un effet modérateur sur la marge bénéficiaire de la division.

Discrete Automation and Motion
Les commandes totales ont progressé de 4 % et le chiffre d’affaires est resté stable, le maintien d’une demande soutenue dans les secteurs de la robotique et de l’industrie légère ayant plus que compensé l’impact de la baisse des dépenses d'investissement dans les industries de process telles que le pétrolier et le gazier. La marge EBITA d’exploitation a reculé de 100 points de base par rapport au même trimestre de l’année passée, principalement en raison d'une baisse des marges dans le solaire, d’un mix défavorable et d’une moindre utilisation des capacités. Le 1er janvier 2017, la division Discrete Automation and Motion a cédé les activités bornes de recharge pour véhicules électriques, solaire et qualité de l’énergie à la division Electrification Products, en raison des synergies possibles avec ce portefeuille. Ce transfert d’activités devrait avoir un impact positif sur la marge bénéficiaire de la division.

Process Automation
Les commandes totales ont reculé de 14 % suite à une réduction continue des dépenses d’investissement dans les industries de process. Le chiffre d’affaires a accusé une baisse de 8 %, le chiffre d’affaires de l’activité services n’ayant pu compenser le recul dans les secteurs minier, pétrolier et gazier. La marge EBITA d’exploitation a progressé de 130 points de base à 13,4 % en raison du mix favorable et des mesures fructueuses de réduction des coûts et d’amélioration de la productivité.

Power Grids
Les commandes totales ont progressé de 15 % par rapport au même trimestre de l’année passée, principalement en raison de l’octroi de commandes majeures. Parmi ces commandes majeures, figurent une commande de 640 millions de dollars US portant sur des systèmes de courant continu à très haute tension (UHVDC) pour le projet Raigarh-Pugalur en Inde et une commande de 100 millions de dollars US pour la modernisation de la station de conversion Sylmar de la ligne de transport de courant continu à haute tension Pacific Intertie aux États-Unis. Le chiffre d’affaires a augmenté de 4 % à la faveur de l’exécution constante du solide carnet de commandes. La marge EBITA d’exploitation a progressé de 90 points de base à 10,4 %, grâce notamment à une hausse du chiffre d’affaires, des gains de productivité, une réalisation soutenue des projets et une réduction continue des coûts. Ces résultats reflètent le succès du programme de transformation « Step Change ». À l’avenir, la division poursuivra son action en faveur de sa transformation et de la création de valeur par le biais de son programme « Power Up ».


Résultats du Groupe sur l’exercice 2016
Les commandes ont reculé de 5 % (8 % en dollars US) par rapport à 2015. Les commandes de base ont accusé une baisse de 2 % (5 % en dollars US) tandis que les commandes majeures ont fléchi de 24 % (27 % en dollars US), reflétant le haut niveau de prises de commandes en 2015. Dans le secteur des services et des logiciels, les commandes totales ont progressé de 3 % (0 % en dollars US) et représentent 18,4 % des commandes totales du Groupe. Le ratio de prises de commandes2 s’est établi à 0,99 pour 2016.

Le chiffre d’affaires est resté stable (a reculé de 5 % en dollars US), la hausse dans les divisions Power Grids et Electrification Products ayant compensé la baisse dans les divisions Discrete Automation and Motion et Process Automation. Le chiffre d'affaires total des services et des logiciels a progressé de 3 % (0 % en dollars US), représentant 17,8 % du chiffre d'affaires total.

ABB a continué à mettre en œuvre sa stratégie « Next Level » en 2016, ce qui a débouché sur une amélioration de 50 points de base de la marge EBITA d’exploitation à 12,4 %. La poursuite du programme de réduction des coûts et les mesures de productivité ont été les principaux moteurs de la rentabilité accrue du Groupe.

Le résultat net pour l’année s’est élevé à 1,96 milliard de dollars US, une hausse de 2 % par rapport à l’année précédente. Le bénéfice de base par action sur la période a progressé de 5 % à 0,91 dollar et le bénéfice d'exploitation par action s’est établi à 1,29 dollar US, en hausse de 4 % à périmètre constant.

Le cash flow d’exploitation s’est amélioré de 3 % à 3,9 milliards de dollars US, le cash flow disponible a progressé de 5 % à 3,2 milliards de dollars US et le rendement du capital investi en cash flow (CROI) a augmenté de 70 points de base à 14,1 %. Le fonds de roulement en pourcentage du chiffre d'affaires a chuté de 150 points de base à 11,5 % par rapport à 2015.

En 2016, ABB a restitué 2,9 milliards de dollars US de liquidités à ses actionnaires par le biais du versement du dividende annuel (sous la forme d’une réduction de la valeur nominale) et de rachats d'actions.

Dividende
Pour 2016, le Conseil d'Administration a proposé une augmentation du dividende de 0,02 CHF à 0,76 CHF par action. Cette proposition s'inscrit dans la droite ligne de la politique sur les dividendes de la société qui vise à verser un dividende durable et en constante augmentation au fil du temps. S’il est accepté par les actionnaires lors de l’assemblée générale annuelle de la société le 13 avril prochain, le conseil d’administration propose que le dividende soit payé à titre de dividende ordinaire. Le détachement et le versement des dividendes en Suisse devraient intervenir en avril 2017. De plus amples informations seront publiées sur le site web d'ABB en temps utile.

Programme de rachat d'actions
Le 30 septembre 2016, ABB a annoncé la clôture du programme de rachat d’actions lancé en septembre 2014. Dans le cadre de ce programme, ABB a racheté environ 171 millions d’actions nominatives (soit l’équivalent de 7,4 % de son capital social émis au lancement du programme) pour un montant total d’environ 3,5 milliards de dollars. En octobre 2016, ABB a annoncé sa volonté de mettre en place un nouveau programme de rachat d’actions de 3 milliards de dollars US sur la période 2017-2019. Ce programme témoigne de la confiance de l’entreprise dans le renforcement de sa capacité de génération de liquidités et de sa position financière.


Stratégie « Next Level » – Phase 3
Le 4 octobre 2016, ABB a lancé la troisième phase de sa stratégie « Next Level » visant à créer davantage de valeur pour ses clients et actionnaires. Les composantes clés de cette phase sont : façonner les divisions d’ABB en quatre unités opérationnelles ciblées leaders de leur secteur respectif ; réaliser le plein potentiel d’ABB dans le domaine du numérique ; accélérer la dynamique initiée en matière d’excellence opérationnelle ; et renforcer la marque ABB.

Favoriser la croissance dans quatre divisions opérationnelles
ABB favorise sa croissance dans quatre divisions opérationnelles : Electrification Products, Robotics and Motion, Industrial Automation and Power Grids. Ces divisions sont effectives depuis le 1er janvier 2017 et sont aujourd'hui totalement opérationnelles.

Une avancée dans le numérique avec ABB AbilityTM
L’offre ABB AbilityTM combine le portefeuille des solutions et services numériques d’ABB dans tous les segments de clientèle, réaffirmant la position de leader du Groupe dans le cadre de la Quatrième révolution industrielle et favorisant la compétitivité de ses quatre divisions opérationnelles. Avec ABB Ability, l’entreprise entend cibler un marché potentiel annuel de 20 milliards de dollars US.

Accélérer la dynamique initiée en matière d’excellence opérationnelle
Le programme « White-Collar Productivity » (WCP) devrait atteindre son objectif de réduction des coûts de 1,3 milliard de dollars US d'ici fin 2017. ABB réalisera ces économies supplémentaires dans le calendrier initialement annoncé et pour un montant inférieur de 200 millions de dollars aux coûts totaux combinés du programme de restructuration et de mise en œuvre. ABB poursuit ses autres programmes de réduction de coûts pour réaliser des économies de l'ordre de 3 à 5 % du coût des ventes chaque année.

ABB devrait atteindre l’objectif de son programme de fonds de roulement net et libérer environ 2 milliards de dollars US d’ici fin 2017. À décembre 2016, ce programme a permis de libérer environ 900 millions de dollars US. Le fonds de roulement en pourcentage du chiffre d'affaires a chuté de 150 points de base à 11,5 % par rapport à 2015.

Renforcer la marque ABB
ABB adopte une marque commerciale unique, consolidant toutes ses marques à l’échelle mondiale sous une seule et même enseigne. Le portefeuille des entreprises d’ABB est unifié, illustrant toute la diversité et l’étendue de son offre internationale sous une marque principale. La marque unifiée joue un rôle clé dans la réalisation du potentiel de valeur de l’offre numérique d’ABB, dans la mesure où elle favorise la fidélité des clients, les bonifications et la probabilité d’achat.

La marque intègre des éléments de design visant à clairement articuler la vision d’ABB, son orientation et sa position exclusive sur le marché face aux clients, actionnaires, employés et autres parties prenantes. L’héritage d’ABB en tant que leader des technologies d’avant-garde et les trois domaines prioritaires de sa stratégie Next Level s’expriment dans son nouvel engagement : « Écrivons l’avenir. »


Perspectives
Les développements macroéconomiques et géopolitiques semblent annoncer un contexte contrasté où l’incertitude continue de régner. Certains signes macroéconomiques aux Etats-Unis restent positifs tandis que la croissance en Chine devrait se poursuivre. Le marché mondial continue de ressentir les effets de la croissance en demi-teinte et des incertitudes économiques de plus en plus prégnantes en Europe (suite au Brexit notamment), ainsi que des tensions géopolitiques dans différentes régions du monde. Les prix du pétrole et les effets de change devraient continuer d'influer sur les résultats du Groupe. Au vu de ces perspectives et du processus de transformation d’ABB, 2017 devrait être une année charnière.

Les perspectives attractives de la demande à long terme dans les trois principaux secteurs de clientèle d'ABB — utilités, industrie, transport et infrastructure — bénéficient de l’impulsion donnée par la Transition énergétique et la Quatrième révolution industrielle.

Fort de sa position de choix sur le marché, de l'étendue de sa gamme de produits, de son implantation géographique, de son leadership technologique et de sa santé financière, ABB est idéalement placé pour exploiter ces opportunités de croissance rentable à long terme.

Autres informations

Le communiqué de presse et les transparents de présentation des résultats du 4ème trimestre et de l’exercice 2016 sont disponibles dans la section News Center d’ABB, sur le site www.abb.com/news et sur la page d'accueil Relations Investisseurs de notre site www.abb.com/investorrelations.

ABB tiendra ce jour une conférence de presse qui débutera à 10:00 (Heure d’Europe Centrale) (09:00 GMT, 04:00 Heure Avancée de l’Est). Cet événement sera accessible par webcast sur http://new.abb.com/media/annual-press-conference-2017.

Une conférence téléphonique pour les analystes et investisseurs est également prévue et débutera aujourd'hui à 14h00 (Heure d’Europe Centrale) (13h00 Heure d'été britannique, 8h00 Heure Avancée de l’Est). Les personnes qui souhaitent participer doivent composer le +44 203 059 58 62 depuis le Royaume-Uni, le +46 85 051 00 31 depuis la Suède, le +41 58 310 50 00 pour le reste de l'Europe et le
+1 866 291 41 66 (appel gratuit) ou le +1 631 570 56 13 (prix d'un appel longue distance) depuis les États-Unis et le Canada. Les participants doivent appeler 10 minutes avant le début de la conférence téléphonique. La conférence téléphonique sera également accessible sur le site d'ABB et une session enregistrée sera disponible en podcast une heure après la fin de l'appel et pourra être téléchargée à partir de notre site web .www.abb.com

ABB (ABBN : SIX Swiss Ex) est un leader des technologies de pointe dans les domaines de la robotique et du contrôle de mouvement, de l’automatisation industrielle, des réseaux électriques et des produits d’électrification, au service de ses clients dans l'industrie, le transport, les infrastructures et les utilités. Fort d’un héritage de plus de 125 ans d’innovation, ABB écrit aujourd’hui l’avenir de la digitalisation de l’industrie et conduit la transition énergétique et la quatrième révolution industrielle. ABB est présent dans plus de 100 pays et compte quelque 132 000 employés. www.abb.fr

CALENDRIER DES INVESTISSEURS 2017

Assemblée générale annuelle (Zurich)13 avril 2017
Résultats du premier trimestre 201720 avril 2017
Résultats du deuxième trimestre 201720 juillet 2017
Résultats du troisième trimestre 201726 octobre 2017

Remarques importantes sur les données prévisionnelles

Ce communiqué de presse comprend des informations et affirmations prévisionnelles ainsi que d’autres déclarations concernant les perspectives de nos activités, notamment dans les sections « Perspectives à court-terme », « Perspectives », « Dividende », « Programme de rachat d’actions », « Performances par division au 4ème trimestre » et « Stratégie « Next Level » – Phase 3 ». Ces données sont définies d’après des anticipations, estimations et projections actuelles concernant les facteurs susceptibles d’affecter nos performances à venir, y compris la situation économique mondiale et la situation économique des régions et des industries qui constituent les marchés les plus importants d’ABB Ltd. En règle générale, il est possible d’identifier ces anticipations, estimations et projections par des déclarations contenant les mots « anticiper », « penser », « estimer », « viser », « envisager », « devrait », « entendre » ou toute autre expression similaire. Toutefois, il existe de nombreux risques et incertitudes, dont beaucoup se trouvent en dehors des limites de notre contrôle, qui pourraient entraîner une différence entre nos résultats réels et les données et états financiers prévisionnels inclus dans ce communiqué de presse et qui pourraient affecter notre capacité à atteindre tout ou partie des objectifs annoncés. Les facteurs importants susceptibles d’entraîner de telles différences incluent, entre autres, les risques d’affaire liés à la volatilité de l’environnement économique mondial et des conditions politiques, les coûts associés aux activités de mise en conformité, l’accueil que les marchés réservent à nos nouveaux produits et services, les changements de réglementations gouvernementales, les fluctuations de taux de change ainsi que d’autres facteurs du même type décrits dans les documents déposés par ABB le cas échéant auprès de la Commission des Opérations de Bourse des États-Unis, y compris nos rapports annuels dans le formulaire 20-F. Bien que le groupe ABB Ltd estime que les anticipations que reflètent ces données prévisionnelles reposent sur des hypothèses raisonnables, il ne peut aucunement garantir que ces anticipations seront réalisées comme prévu.


Zurich, 8 février 2017,


Ulrich Spiesshofer, CEO

Note de fin:
1 Taux de croissance des commandes, du chiffre d’affaires et du carnet de commandes à périmètre comparable (évolution en devises locales ajustée des effets des acquisitions et des cessions), indiqué précédemment « à périmètre constant ». Les taux de croissance en dollars US sont présentés dans le tableau des chiffres clés.
2 Pour le rapprochement des mesures non-GAAP, se reporter à l'annexe « Rapprochements complémentaires et définitions » dans les États financiers ci-joints du 4ème trimestre 2016.
3 Devises constantes (non réajusté pour tenir compte des évolutions du portefeuille)
4 Les taux de croissance du bénéfice par action sont calculés en utilisant des montants non arrondis. Le bénéfice d’exploitation par action comparable est exprimé en devises constantes (taux de change de 2014, et non réajusté pour tenir compte des évolutions du portefeuille d'activité).



Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Relations presse
Tél. : +41 43 317 65 68
media.relations@ch.abb.com
Relations investisseurs
Tél. +41 43 317 71 11
investor.relations@ch.abb.com
ABB Ltd
Affolternstrasse 44
8050 Zurich Suisse

    •   Cancel
      • Twitter
      • Facebook
      • LinkedIn
      • Weibo
      • Print
      • Email
    •   Cancel
    seitp202 ce70766a7975218dc12580c10030de14