Comment ABB et la Formule E peuvent aider l’Italie à adopter l’e-mobilité

2018-04-19 - La technologie et la passion de l’automobile sont déjà présentes en Italie. Tout comme ABB, fortement implanté dans le secteur des véhicules électriques (VE) et l’infrastructure d’énergie propre de ce pays.

Véritable démonstration de puissance et de performance des véhicules électriques, la course organisée à Rome dans le cadre du ABB Championnat FIA de Formule E offre à l’Italie une occasion idéale d’éveiller l’intérêt du public pour les avantages économiques et environnementaux de l’e-mobilité.

En tant que partenaire de la première compétition de sport automobile 100 % électrique et acteur majeur de l’écosystème énergétique romain et - plus généralement - italien, ABB a un rôle potentiellement important à jouer dans l’avenir de la mobilité durable du pays. L’entreprise rend d’ores et déjà possible la fourniture d’énergie renouvelable dans le pays – soit le type d’électricité essentiel pour faire des véhicules électriques la meilleure alternative écologique aux véhicules à carburant fossile.


Le Championnat Formula E ABB FIA fait ses débuts en Italie à Rome le 14 avril 2018


Le ABB Championnat FIA de Formule E fait ses débuts italiens à Rome le 14 avril 2018

Et les stations de charge pour véhicules électriques fabriquées par ABB en Italie et installées dans le pays ainsi que dans toute l’Europe seront vitales pour garantir l’attrait des véhicules électriques auprès des consommateurs italiens, passionnés d’automobile.

L’Italie affiche un nombre de véhicules par habitant – plus de 600 pour 1 000 personnes – supérieur à celui de tout autre pays d’Europe. Mais la proportion de VE demeure faible par rapport à la moyenne européenne.

En outre, plus de 10 % des véhicules en circulation en Italie ont au moins 20 ans. Ce pourcentage a de « graves conséquences sur la durabilité environnementale et urbaine », d’après l’étude « E-Mobility Revolution » (La révolution de l’e-mobilité) menée par The European House – Ambrosetti, un groupe de conseil professionnel basé en Italie. Ce rapport a été établi en partenariat avec Enel, fournisseur d’énergie multinational et l’un des principaux opérateurs intégrés mondiaux dans les secteurs de l’électricité et du gaz.

L’adoption des véhicules électriques pourrait largement aider l’Italie à atteindre ses objectifs de réduction des émissions de carbone dans le cadre de l’accord de Paris sur le climat.

« ABB a un rôle important à jouer dans l’adoption des véhicules électriques en Italie, affirme Frank Duggan, Président d’ABB Europe. Et l’Italie occupe à son tour une place importante dans l’activité d’ABB en matière d’infrastructures de charge pour véhicules électriques. »



Le potentiel économique de l’e-mobilité en Italie est aussi considérable, selon l’étude de The European House. L’adoption des véhicules électriques à grande échelle – comprenant la fabrication et la vente de véhicules électriques et des infrastructures de station de charge – permettrait d’injecter au moins 24 milliards d’euros (plus de 29 milliards de dollars) dans l’économie italienne d’ici 2025.

Le développement des infrastructures de charge des véhicules électriques

Point positif : le marché italien des véhicules électriques a amorcé une progression rapide. Les ventes de véhicules électriques en Italie ont augmenté de 70 % en 2017, soit l’un des taux de croissance annuel les plus élevés en Europe.

L’un des principaux obstacles à l’adoption des VE par les consommateurs, tant en Italie que dans le reste du monde, réside dans la difficulté à garantir la charge des batteries sur les longs trajets. C’est la raison pour laquelle les stations de charge rapide d’ABB, associées aux capacités de mise en réseau numérique des solutions ABB Ability™, contribuent à accélérer le déploiement des véhicules électriques. En Europe, environ deux-tiers des stations de charge publiques pour VE aujourd’hui opérationnelles sont fournies par ABB et couvertes par l’assistance de l’entreprise. Avec plus de 6 000 stations de charge pour véhicules électriques installées dans 60 pays, ABB est le leader mondial dans ce secteur.



ABB a fourni des stations de charge à l’Italie dans le cadre du projet Unit-e partiellement financé par la Commission européenne. Ce projet consiste en la mise en place d’un réseau de charge rapide qui permettra aux véhicules électriques de parcourir les 2 000 kilomètres qui séparent les villes de Gênes et de Dublin (Irlande). Une fois ce réseau achevé, les conducteurs pourront recharger leur véhicule rapidement et facilement tout au long du parcours, quels que soient la marque et le modèle de leur véhicule électrique, la tension de leur batterie ou leur moyen de paiement. Environ 38 stations de charge rapide ont été ajoutées aux réseaux existants, principalement en Belgique mais également en Italie, en France et au Royaume-Uni.

L’infrastructure de charge d’ABB fournit un service de gestion et de contrôle à distance évolutif basé sur le cloud, permettant aux propriétaires des stations de surveiller et de commander chaque station de charge, d’établir un diagnostic en cas d’anomalie et de le communiquer aux équipes de service, ainsi que de gérer facilement les transactions à partir de différents systèmes de facturation.

Cette association d’une infrastructure de charge rapide et d’un service de gestion et de contrôle évolutif a pour effet d’unifier les réseaux pour VE en les rendant compatibles et interconnectés – tant au profit des clients que des opérateurs de réseau.

Le fleuron de la gamme de stations de charge pour véhicules électriques d’ABB est la Terra HP, capable de fonctionner à une puissance maximale de 350 kilowatts et d’augmenter l’autonomie d’un VE de 300 kilomètres en seulement 12 minutes. Comme la plupart des autres systèmes de charge pour VE d’ABB, la Terra HP est fabriquée à l’usine italienne de Terranova Bracciolini, en Toscane.

Une énergie propre pour un transport durable

Bien sûr, l’e-mobilité n’est réellement une technologie d’énergie respectueuse de l’environnement que si l’électricité est issue de sources durables. ABB aide les exploitants des réseaux électriques à utiliser une énergie renouvelable et ce, de différentes façons.

À Rome, où sera disputée l’une des courses du ABB Championnat FIA de Formule E, ABB a fourni l’équipement indispensable à la modernisation de la station hydroélectrique de Salisano. Cette dernière distribue une électricité propre à partir d’un parc national situé à environ 45 kilomètres au nord-est de la ville.

Autre source de l’électricité de Rome : la Sardaigne, île de la mer Tyrrhénienne se trouvant à plus de 400 kilomètres de la capitale italienne. Partiellement produite grâce à des fermes éoliennes installées sur l’île, l’électricité est transportée par un câble sous-marin faisant appel à la technologie HVDC (courant continu à haute tension) d’ABB.


Hall d'essai ultra haute tension

En utilisant le courant continu (CC) plutôt que le courant alternatif (CA) employé par les réseaux électriques, la technologie HVDC permet de transporter l’électricité sur une longue distance – avec des pertes d’énergie minimisées et des équipements bien moins nombreux par rapport au transport CA. Puis lorsque l’électricité CC doit être reconvertie en électricité CA, l’équipement d’ABB effectue l’opération.

ABB est un pionnier de la technologie HVDC depuis plus de 60 ans. L’entreprise met sa longue expérience, sa riche expertise et son héritage d’innovation au service de tout secteur dans lequel elle s’engage – y compris l’e-mobilité et les courses de Formule E. « L’avenir des véhicules électriques commence aujourd’hui, affirme Frank Duggan. En Italie comme partout ailleurs dans le monde, ABB contribue à faire des véhicules électriques et de l’e-mobilité une réalité au quotidien. »

    •   Cancel
      • Twitter
      • Facebook
      • LinkedIn
      • Weibo
      • Print
      • Email
    •   Cancel
    seitp202 f786dfc0ff7c2c04c12582740055449d